Par pitié, n’encouragez pas Nintendo en achetant les nouveaux circuits de Mario Kart 8 Deluxe – Numerama

Nintendo a sorti un nouvel artifice commercial de son chapeau : une extension payante pour le portage d’un jeu culte. Il fallait oser. Nintendo est un maître du recyclage — ce qui n’est pas forcément un mal, quand on regarde sa ligne éditoriale (il innove en parallèle). Malgré tout, il arrive au constructeur de

Source : Par pitié, n’encouragez pas Nintendo en achetant les nouveaux circuits de Mario Kart 8 Deluxe – Numerama

C’est quoi cet article de merde ?

Un DLC à 25€ pour 48 (!) circuits supplémentaires, c’est juste trop bien.

Combien de jeux de courses n’ont même pas 48 circuits dans le jeu complet ?

Cracher sur un DLC pour un skin ou une armure à la con, pourquoi pas, encore que je ne vois pas le mal que ça peut faire, mais cracher sur du contenu supplémentaire, je ne vois vraiment pas. Je ne vois pas les articles de Numerama reprocher qu’un jeu de musique a des DLC pour des pistes supplémentaires, alors reprocher à un jeu de courses des circuits supplémentaires… Comment dire…

Je n’ai pas le jeu, j’ignore combien de circuits il y a dans le jeu de base, mais savoir que je peux jouer à des dizaines de circuits différents dans le même jeu, je trouve juste ça super cool, et ça me donne envie d’acheter le jeu.

Mais bon, à croire l’article de base, il vaut mieux un MK9 plein tarif pour diviser la communauté et les circuits que tout mettre sur le même jeu.

A voir aussi

Emmanuel Macron, cinq années de surveillance et de censure – La Quadrature du Net

Source : Emmanuel Macron, cinq années de surveillance et de censure – La Quadrature du Net …

4 comments

  1. Le jeu de base en a déjà 48. C’est une très bonne nouvelle. J’ai longtemps résisté puis j’ai récemment craqué et j’ai acheté le jeu. Il est très bon, je ne regrette pas. Aussi bien pour les petits que pour les grands.
    Et le fait d’étaler l’arrivée du contenu est également une bonne chose. On laisse aux joueurs le temps de savourer chaque nouvelle vague de contenu. Ça fait revenir sur le jeu.
    Article vraiment très mauvais. Déjà le titre qui commence avec « par pitié » donne le ton… Je croyais Numérama plus sérieux …

  2. Numérama c’est devenu 90 % piège à clics.
    Je lis les articles parfois comme celui_ci pour me moquer d’eux…

  3. Personnellement, je regrette l’époque ou quand on achetait un jeu, il était cher, mais complet (et parfois raté). Maintenant on a des jeux pas finis, pas complet et il faudra repasser à la caisse pour avoir l’expérience complète tout en sachant que le jeu peut disparaitre à tout moment, au bon vouloir de l’éditeur ou de l’ayant droit (Jump Force) .

    Ce n’est pas la première fois que Nintendo fait cela, ils ont déjà fait cela sur la version wii u . Et la ça divise la communauté entre ceux qui ont fait les circuits DLC et les autres qui n’ont pas assez d’argent pour s’offrir les DLC.

    Ce qui me dérange le plus, c’est que ces 48 circuits sont là pour que les gens prennent le Nintendo Switch online plus pack d’extension plus cher (qui s’est pris un record de pouce rouge sur yt), car le pack est gratuit pour les abonnées.

  4. @gdo :
    C’est un autre débat là. MK8 est complet et fini. Jump Force est hors sujet, c’est pas Nintendo.
    Ça divise la communauté entre ceux qui prennent le DLC et les autres ? Et si c’était un nouveau jeu au double du prix ça n’aurait pas divisé la communauté encore plus ? Quelqu’un qui joue online à MK et donc paie l’abonnement online ne peut pas payer 25€ pour doubler le contenu du jeu qu’il aime ?
    Le pack n’est pas gratuit pour les abonnés au Online truc plus pack, puis qu’il faut payer pour y avoir accès, c’est pas logique ce que tu dis. En gros t’as le choix d’un achat définitif ou louer les DLC, tu fais ce que tu veux après, y’a rien à râler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.