Infos
Accueil / Au fil du web / L’extension de la redevance TV aux nouveaux écrans échoue au Sénat

L’extension de la redevance TV aux nouveaux écrans échoue au Sénat

Le sénateur David Assouline est revenu bredouille de sa tentative de réforme de la contribution à l’audiovisuel public, notamment pour assujettir les nouveaux écrans, consoles comprises. Ses amendements, cosignés avec plusieurs de ses collègues socialistes, ont été sèchement repoussés par le Sénat.

Source : L’extension de la redevance TV aux nouveaux écrans échoue au Sénat

Bon, c’est bien, la redevance n’est pour le moment pas étendue aux écrans type PC ou consoles. Mais j’imagine le jour où elle le sera : je suis un geek, j’aurais toujours un ordinateur dans l’absolu. Mais j’ai besoin d’un ordinateur pour mon travail, vais-je devoir payer une redevance ? Elle sera pris en charge par mon employeur qui m’impose un ordinateur ?

Et l’histoire de la hausse pour compenser l’inflation, c’est toujours dans le même sens. Je suis fonctionnaire, payé par l’Etat, or ce dernier n’a pas compensé la hausse de l’inflation depuis 2001. Faites ce que je dis, pas ce que je fais…

One comment

  1. Pareil : les hausses un peu partout sont très loin d’être absorbées par les hausses de salaires (et encore, j’en ai (un peu), c’est pas le cas de tous…).

    Ça me donne ça :
    https://lehollandaisvolant.net/img/51/capture-du-2017-11-28-17-03-12.png

    Où j’ai quelques notes :
    – ça concerne 2014, 15, 16, 17.
    – le revenu : salaire + aides (APL ‘2014, 2015), PPE (2016, 2017), …)
    – la baisse de revenus concerne l’arrêt de toutes les aides que j’avais
    – l’eau : ne concerne que le m3 d’eau, pas l’abonnement, et c’est HT.
    – électricité : la baisse concerne je ne sais pas trop quoi (j’en suis moi-même étonné, mais j’exclue ici la hausse rétro-active qui a eu lieu en 2016, il me semble).
    – internet fixe : mon abonnement n’a pas changé de prix (la qualité du service, elle, n’a pas cessé de croître : légère hausse, constante sur mon ADSL, passant de ~13 MB/s à ~18 MB/s (riez pas, c’est la cambrousse).
    – timbre poste : lettre 20g en national.

    Et j’exclue le prix de mes courses : entre les tickets restos qui ne sont plus utilisables comme avant et le prix des choses, je n’ai pas de voiture donc j’exclue l’essence et l’entretiens auto.
    Le tarif SNCF haussera de 33% en Mars (mon abonnement « jeune » cessera) et les frais bancaires n’ont pas cessé d’augmenter eux-aussi (de 7€ environ à >10€ par trimestre).

    Ah et les charges salariales qui évoluent, le coût de la mutuelle qui est montée aussi… Mon loyer, lui, est resté stable…

    Bref, on appelle ça le pouvoir d’achat, et depuis 2013 il ne cesse de baisser. Faudrai que j’extrapole les courbes, pour « rigoler », et voir à quel moment il devient négatif…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

d793c2c49ba8cd810add65cbb0625904000000000000000000000000000