Infos
Accueil / Au fil du web / L’Éducation nationale songe à faire de la tablette « une fourniture scolaire à part entière »

L’Éducation nationale songe à faire de la tablette « une fourniture scolaire à part entière »

Poursuivre le « plan numérique » cher à François Hollande coûterait près de 240 millions d’euros par an, rien qu’en tablettes. Le ministère de l’Éducation nationale réfléchit ainsi à demander aux collégiens d’apporter leur propre matériel, à l’image de ce qui prévaut par exemple pour les calculatrices.

Source : L’Éducation nationale songe à faire de la tablette « une fourniture scolaire à part entière »

Pfff du grand délire. Comme si avoir une tablette permettait de mieux travailler. Rien qu’en maths, rien ne vaut le bon vieux papier crayon pour réfléchir. La tablette n’est pas un outil de production mais de consultation.

Ça me rappelle l’époque du collège lycée et les calculatrices : le prof pétait un câble entre ceux qui avaient des Casio et des TI (bouuuhh), sans compter la grosse majorité qui ne savait pas se servir de sa calculatrice, pourtant simple. Maintenant y’aura Android et iOS, avec leur propre version, leurs propres problèmes, les notifications, les charges de batterie, les mises à jour, et les milliards de trucs possible dessus qui ne relèvent pas du travail. Non franchement, c’est une idée à la con.

Ce qui serait intéressant en revanche, c’est de fournir 3/4 tablettes par classe, avec possibilité de balancer l’image sur un potentiel projecteur. Il s’agirait d’un outil de découverte et de formation au numérique. Potentiellement.

Mais fournir à chaque élève une tablette, ça sert à quoi, avoir les manuels sous forme numérique ? Quelle horreur. Et à côté de ça, on laisse les cours de prévention sur les dangers des écrans ? LOL.

 

Bon, et sinon, l’Éducation Nationale, au lieu de réfléchir à fournir à chaque collégien une tablette, un jour je pourrai avoir internet dans ma classe d’élémentaire ? Et un projecteur aussi ? Histoire de pouvoir faire de l’anglais correctement. Et de l’histoire aussi. Et géographie. Et tout en fait. Merci, bisous. Et des manuels aussi. Et prendre en charge mon papier et l’encre d’impression. Bon je demande pas de me fournir un ordinateur, faut pas déconner non plus.

2 comments

  1. Et alors que l’on commence à envisager voir imposer aux élèves et parents d’interdire les téléphones portables en classes, et même dans l’enceinte de l’école, on veut y introduire des tablettes ? Hum…

    Tout à fait d’accord avec toi en tout cas, c’est clairement n’importe quoi. Sans compter que si les élèves se doivent de ramener leur matériel, quid du prix ? Si une famille avec 3 enfants se doit de fournir une tablette à chaque gosse en nonobstant la possibilité d’une perte/vol/casse, les crédits conso vont imploser.
    Ou tout simplement creuser l’écart entre les classes sociales.

    Et concernant l’intérêt réel que pourrait apporter une tablette en cours, je n’en vois aucun pertinent. Sauf en cas de cours informatique bien entendu (et encore).

    Bref encore une mesure pour flamber devant quelques électeurs sans aucun réflexion derrière.

  2. Il n’y a pas eu une étude qui est sortie il y a un an et qui démontre que l’intérêt du support numérique dans l’apprentissage est assez moyen ?

    Parce que bon, si c’est pour remplacer les livres, faudra que les profs fassent des PDF donc ? Ou alors ça va être l’Éducation Nationale qui va les faire ?
    Ou alors ce sera pour du support comme des schéma interactif ou du modélisme… Mais pareil, qui va fournir et créer les supports ?

ipsum libero vel, porta. consequat. diam libero