Après la crise, ce sera pire qu’avant? – Tuxicoman

les entreprises et personnes étant endettées, ils ne peuvent pas payer les intérêts de leur dette sans revenus immédiats (sauf à vendre leur maison ou moyen de production, ce qui engendrerait une spirale infernale). Le gouvernement décide de s’endetter auprès des investisseurs privés (dette d’état contractée auprès des marchés) pour distribuer un salaire minimum à son peuple et des prêts aux entreprises. Pas le choix, sinon ce serait l’émeute.

Source : Après la crise, ce sera pire qu’avant? – Tuxicoman

Article très intéressant.

Je fais une parenthèse, mais la plupart des gens de mon entourage, que ça soit la famille, les connaissances autres comme au travail, etc, me trouve souvent immature : 30 ans, pas de voiture, pas de télé, je joue aux jeux vidéo (mince, c’était censé me passer et ça passe pas ! OMG 😱), j’aime les animés/mangas, pas d’enfant, etc.

Ces mêmes gens qui font des crédits pour leur voiture et leur logement, qui sont victimes de la publicité et de la pression sociale, qui rentre dans un moule et jugent ceux qui ne rentrent pas dans ce même moule, qui ressentent souvent des sentiments négatifs comme la jalousie ou qui sont intolérants, qui ont souvent besoin de rabaisser les autres pour se valoriser eux-mêmes et donc se sentir mieux.

On n’a clairement pas la même définition de la maturité.

Je me considère comme mature financièrement (je ne dois d’argent à personne) et ne pense pas participer à l’augmentation de la dette publique de près de 3000€ par seconde.

Je me considère comme mature intellectuellement : je n’ai pas besoin de me comparer à d’autres pour me sentir bien, je me satisfait de ce que j’ai et ne cherche pas à avoir toujours plus, et je suis simplement heureux.

J’ai un métier où je me sens utile, je ne me lève pas le matin pour transformer ma santé en argent pour mon patron. Mais ça ne m’est pas tombé tout cuit : je me suis démerdé pour y parvenir. Je pense que c’est également une forme de maturité.

Et tout simplement, pourquoi les gens viennent me parler de maturité, alors que j’ai un travail, je paie mes factures, je suis autonome ? Pourquoi des gens ressentent-ils le besoin de me parler de maturité, alors que la définition même de la maturité c’est peut être de ne pas juger les autres sur ses propres ressentis ? Pourquoi les gens me saoulent et je me ressens en décalage avec la plupart d’entre eux ?

Bon désolé, c’était ma digression du matin, mais l’article de Tuxicoman me déprime, bien que je pense qu’il ait raison.

A voir aussi

OnePlus 8 Pro : une mise à jour va désactiver le capteur qui voit à travers certaines surfaces | iGeneration

Source : OnePlus 8 Pro : une mise à jour va désactiver le capteur qui voit à …

One comment

  1. +1

    Une chose amusante à faire quand tu es avec du monde, c’est de proposer de jouer à un jeu. Observe la réaction des gens et tu pourras en apprendre beaucoup sur eux juste avec une phrase.
    “Dis-moi si tu joue, et à quoi tu joue et je te dirais qui tu es” ;)

    En tout cas, je te soutiens dans ton commentaire, beaucoup on du mal à laisser les autres vivre leur vie comme ils l’entendent.
    Je joue toujours à des jeux vidéos, notamment en ligne avec les potes, apprécie toujours vivement jouer à des jeux de société et même du Jdr, et surtout à flâner et glander.
    J’ai un jardin, et me suis découvert une passion pour le potager, que j’agrandis au fil des années et me permet de faire découvrir à ma fille ce que je découvrais également à son âge.
    Pas de TV à la maison, juste un rétroprojo bas de gamme que j’utilise rarement, pour un film ou dessin animé pour ma fille (mais j’apprécie aussi les dessins animés ;) ).

    Pour finir, maintenant, je n’hésite même plus à questionner en retour. Demande leur d’emblée pourquoi il trouve ton comportement immature, tu vas voir, ils vont vite manquer d’arguments.
    Les jeux vidéos ? Déjà, ils sont créer par des adultes, beaucoup de jeux pour être jouer également par des adultes. Beaucoup abordent des thèmes très fort et font ressentir de véritables émotions.
    Contrairement à la TV, les jeux vidéos permettent d’être acteur, et activent bien plus de zone cérébrales. Ils permettent, en fonction du type de jeux, de développer sa confiance en soi, sa réactivité, et même sa vitesse de lecture (les FPS) car nécessitant une lecture de l’écran et un temps de réaction extrème.
    Enfin, ils permettent surtout de s’amuser, passer un bon moment et même avoir un contact avec d’autres personnes, à travers les jeux en ligne.

    Bref, n’hésite pas à leur rentrer dedans gentiment en leur demandant pourquoi ils pensent ça, et souvent ils vont se retrouver devant un jugement sans fondement. (Valable pour tout les sujets, notamment la politique, et permet d’avoir des vrais débats à la française où tout le monde fini par s’engueuler mais se séparent quand même en bon terme^^)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

ultricies lectus Phasellus felis leo at ipsum