Infos
Accueil / Au fil du web / Pas de violence ni de sexe : Apple veut faire des séries originales populaires mais surtout pas subversives – Pop culture – Numerama

Pas de violence ni de sexe : Apple veut faire des séries originales populaires mais surtout pas subversives – Pop culture – Numerama

Apple ne montrerait frileux à l’idée de produire des séries un peu trop audacieuses, notamment en terme de scènes érotiques ou violentes. Une stratégie sans risque pour l’entreprise, mais embêtante pour les spectateurs.

Source : Pas de violence ni de sexe : Apple veut faire des séries originales populaires mais surtout pas subversives – Pop culture – Numerama

Tiens, sujet intéressant.

Je voulais lire l’article d’origine mais faut payer, dommage car la traduction n’est pas la même chez Numerama « pas de violence » et igen « pas de violence gratuite » ce qui n’est pas du tout la même chose.

Si on garde l’idée de ne pas mettre de violence gratuite uniquement, et enlever tout ce qui a attrait au sexe, je dis oui, largement oui.

J’ai toujours détesté le sexe dans les films/séries. Ça n’apporte strictement rien, c’est souvent vulgaire, et ça me met mal à l’aise. Je n’aime pas ça, et maintenant c’est très difficile de trouver un film/série sans sexe, surtout depuis Game of Thrones qui a poussé la barre encore plus loin.

Certains crient à la censure, ça me fait rire, ils ne censurent pas, ils ne produisent pas, ce n’est pas pareil. On censure en retirant quelque chose qui existe, pas en ne fabriquant pas ce qui n’existe pas encore.

Récemment on a voulu me mettre devant The Handmaid’s Tale. Impossible pour moi de regarder ça. Si une entreprise prenait le parti pris de ne pas faire dans la surenchère comme actuellement, tant dans la violence gratuite que le sexe de plus en plus visuel, je dis largement oui.

A voir aussi

Clé officielle Windows 10 PRO OEM pour 3€

On trouve sur Amazon des clés OEM pour Windows 10 Pro à 3€… Alors, attention, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

sed elit. ipsum ut velit, risus. facilisis