Infos
Accueil / Jeux Vidéo / Mon avis rapide sur la Switch (et sur Zelda et Mario Kart)

Mon avis rapide sur la Switch (et sur Zelda et Mario Kart)

Je ne vais pas faire un article complet sur la Switch, Zelda et Mario Kart. Des sites spécialisés font ça beaucoup mieux que je ne le ferai.

Non, je donnerai juste mon avis purement subjectif.

La Switch

La Switch dispose d’un écran 720p. J’avais très peur de la qualité de l’écran, surtout moi qui bosse sur Macbook Pro Retina et qui utilise un iPhone 7 tous les jours. J’ai été très agréablement surpris par la qualité de l’écran la Switch. C’est simple, on ne voit pas les pixels. Il y a un réel bond technologique entre la 3DS et la Switch. On a vraiment la sensation de sauter une génération. La console donne une impression de qualité assez impressionnante. Les joycon, les sorte de manettes qui se glissent de chaque côté de la tablette ne bougent pas, une fois mise en place elles sont complètement solidaires de la console.

J’ai acheté la version rouge et bleu, et je ne regrette pas mon choix. Elle est splendide.

Côté connectivité, elle a reconnu mon wifi 5GHz sans problème.

L’interface est simple et claire. On sent qu’elle sera amené à évoluer dans de futures mises à jour, mais au moins c’est simple. Lancez une démo à télécharger, pas d’interface lourde comme sur 3DS. Ça se lance, puis se télécharge en fond pendant que vous continuez à naviguer.

Je pensais l’utiliser exclusivement en mode portable, mais j’ai branché le dock sur la télé par curiosité. En fait, c’est juste révolutionnaire : vous commencez à jouer sur la télé, la copine réclame le poste, hop, on enlève la console, on continue dans le canapé à côté de votre dulcinée. Elle rend la télé ? Hop, je remets la console en place. C’est immédiat, aucun chargement. Envie d’aller pisser pendant votre partie online de Mario Kart ? Emmenez-la aux toilettes, fini de courir ! Et avec le wifi de très bonne qualité (à défaut d’avoir une bonne box évidemment), aucune latence à signaler ! Cette fonctionnalité que je pensais au départ gadget est en fait assez révolutionnaire !

Un mot enfin pour les joycon : j’avais peur de galérer vu la petite taille des boutons. J’ai des doigts assez fins, et aucun problème à signaler. Je pensais devoir investir dans la manette pro, ça attendra finalement.

Un petit bémol cependant sur le volume sonore assez faible, surtout au casque. Au fond du lit le soir sans aucun bruit, je le règle aux 3/4… En voiture ou espace sonore, prévoyez un bon casque isolant sous peine de ne rien entendre.

Zelda

Zelda ! C’est bien simple, je me méfie généralement des avis dithyrambiques, mais il faut avouer que le jeu ne les a pas volés !

Le tutoriel du jeu (une petite zone de jeu pour vous faire la main) m’a déjà duré 6h. 6h pour assimiler les mécaniques, et comprendre la diversité du gameplay proposé dans le soft. J’en suis maintenant à environ 20h de jeu, et je peux vous le dire, ce jeu est incroyable.

J’ai été étonné de la difficulté du jeu. Ce n’est pas du Dark Souls, mais il faut s’y attendre. Vous allez mourir. Souvent. Heureusement ce n’est jamais frustrant, et on apprend souvent de sa mort. C’est un jeu qui se destine à de « vrais » joueurs, ne comptez pas le mettre dans les mains d’un joueur casual. Sincèrement, même pour moi c’est un peu limite (mais je ne suis pas bon dans les jeux vidéo).

Ceux qui sont habitués à jouer sur les portables de Nintendo ont l’habitude de jouer avec une génération de retard niveau graphismes. Là, c’est tout le contraire. J’ai été à de nombreuses reprises ébahi devant une telle beauté. Techniquement ce n’est pas incroyable, mais ça fait très bien le job. Mais alors artistiquement… waow. Une claque. On peine par moment à croire que c’est bien la Switch qui affiche de tels graphismes. Je ne vais rien spoiler, mais si vous avez joué à World of Warcraft, vous retrouverez la même diversité d’environnements. C’est dépaysant, oui.

J’ai lu de nombreux retours à propos de l’absence de donjons, pourtant élément récurrent des Zelda. Alors je ne sais pas si on a joué au même jeu, mais les donjons, y’en a, et à la pelle ! La différence c’est qu’avant il s’agissait d’un temple long, alors que maintenant il s’agit de mini-temples (3, 4 salles maximum), mais très nombreux. Certains m’ont fait transpirer du cerveau. Pas mal de puzzles reposent sur la physique, pour ne pas rappeler un certain Portal.

L’univers est immense. Les mécaniques font penser à The Witcher 3. Adepte de ballades à cheval dans un monde immense où la vie est présente ? Avoir une liste de quêtes à rallonge vous excite ? Vous allez aimer.

Les combats du jeu sont aussi très plaisants. Vous n’êtes pas dans un beat em all, ici, il va falloir planifier un minimum, parer au bon moment, sortir votre arc, placer un headshot grâce au gyroscope qui remplace totalement une souris. Vous pouvez grimper partout, attirer des monstres, tendre des pièges. Les combats m’ont fait penser à Shadow of Mordor que j’ai fait récemment. Le côté gore en moins.

 

Ce jeu est un best-of des meilleurs jeux de la concurrence. On retrouve du World of Warcraft, du Portal, The Witcher 3, Shadow of Mordor, mais aussi du Kingdoms of Amalur ou du Skyrim.

Si je devais noter ce jeu, je lui donnerai la note maximale. Oui, il mérite l’achat de la console, et sans hésiter une seconde.

Et je n’ai même pas parlé des musiques, tellement cohérentes !

Un dernier mot pour les performances. Je suis très sensible dès que le framerate descend sous la barre des 60FPS. Sur Zelda, le jeu tourne à 30FPS. Je n’ai jamais été dérangé par ce framerate, que ce soit sur la tablette ou sur la télé. Je n’ai eu aucune chute de framerate également. C’est vraiment très propre.

Bref, achetez-le.

Mario Kart

Je vais tâcher d’aller un peu plus vite.

Je ne suis pas fan de la série Mario Kart. Je n’ai aimé que l’épisode DS. J’ai toujours reproché un manque de technique et une trop grande casualisation, avec une grande part au hasard. Tous ces reproches sont gommés sur cette version. Le jeu est tout bonnement excellent.

Graphiquement, il est très, très, très, très, beau. Il tourne à 60 FPS constant, sur télé ou sur tablette.

Le online est génial, un machmaking qui vous met avec des joueurs de votre niveau. Tout est paramétrable, pour vous faire une partie aux petits oignons. Vous pouvez jouer à deux avec les 2 joycon.

Je ne trouve rien à lui reprocher, c’est juste un bol de bonheur et de bonne humeur chaque fois que je lance le jeu.

Conclusion

Ne passez pas à côté de la Switch, c’est vraiment une console excellente. Elle inaugure vraiment du meilleur (pensez à Pokémon ou à Monster Hunter avec cette puissance !). J’ai hâte de voir d’autres portages arriver, que ce soit Game Cube, Wii ou Wii U. J’ai hâte de voir les titres indés arriver en masse. J’ai hâte du premier gros RPG. Je suis tellement content de voir que ça fonctionne de nouveau pour Nintendo, en s’orientant de nouveau vers les gamers.

Merci Nintendo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

63eb268007455d354f77f7153d999869VVV