La facture de régulation d’énergie

Ma facture de régulation est tombée, et ouch, 840€ à l’année pour l’électricité et le gaz.

Je me dis que c’est quand même beaucoup, je regarde dans le détail :

En fait je ne consomme que 23€ par mois d’électricité HT et 10€ par mois de gaz HT. Soit 32€ d’énergie pure. 1€ par jour pour toute mon électricité et mon gaz. Pas si excessif au final. À l’année ça fait 384€ d’énergie. Ma consommation brute représente 45% de ma facture.

Autrement dit, on a multiplié ma facture de près de 220% pour des taxes et diverses contributions. Et un article sur le site de mon fournisseur d’énergie me dit que si je paie beaucoup, c’est peut être parce que je laisse mes appareils en veille. Que ça réduirait de 11% ma facture. Réduit ta facture de 11% quand nous on la multiplie par 220% (bon, c’est pas tout à fait vrai, j’imagine qu’ils parlent de 11% TTC de réduction, mais le rapport n’est pas le même quand même, c’est pour l’idée).

J’utilise le gaz uniquement pour mon eau chaude sanitaire. J’ai une consommation HT de gaz de 120€ (1929 kWh). Si c’était de l’électricité, cela représenterait 192€. Plus cher que le gaz donc. Mais si je retire l’abonnement, les diverses taxes sur le gaz, et que je rajoute les taxes diverses équivalentes sur l’électricité, cela représente en fait une économie de 57€ à l’année. Quasiment un mois de paiement en moins. Il faut vraiment consommer beaucoup de gaz pour que cela soit plus intéressant que l’électricité financièrement. Sans compter que le gaz est beaucoup plus dangereux que l’électricité.

Bref, c’était le mauvais moment à passer, la facture de régulation d’énergie. Je déteste ça, mais ils font tellement d’erreurs en général. M’enfin je suis chez Engie et je ne suis pas trop à plaindre, ils n’ont jamais fait d’erreurs. Je sais que je pourrais payer moins cher chez des concurrents, mais Engie ne m’a jamais fait chier, et ça reste de l’énergie verte (réinjectée évidemment mais ça me va).

A voir aussi

L’hypersensibilité, on en parle ?

Cela fait un moment que je voulais écrire cet article. Aujourd’hui, je me lance. Avertissement …

8 comments

  1. Je serais curieux de savoir comment on considère que de l’énergie est « verte » (sauf à dire que c’est de l’énergie que l’on a pu ne pas produire parce qu’on a réduit la consommation).
    Je ne sais pas ce que fait Engie, c’est pour ça que je demande mais je ne vois pas ce qu’ils pourraient faire de pertinent…

    En France, EdF a l’obligation d’acheter la production d’électricité éolienne et photovoltaïque donc si Engie se rajoute juste comme intermédiaire pour dire que c’est eux qui injectent, je ne vois pas ce que ça change au bilan.
    Si Engie a en propre des éoliennes ou panneaux, c’est différent, mais ça émet sensiblement autant de CO2 que le nucléaire ou plus suivant les études [1] et on ne peut pas choisir quand ça produit donc faute de stockage, il faut, à côté, de quoi produire à la demande tant qu’on continue à vouloir consommer quand on veut et non quand on peut (en France, c’est surtout l’hydraulique et le nucléaire qui sont utilisés pour ça et les hydrocarbures quand ça ne suffit pas).
    Donc ça ne permet pas de réduire le nombre de centrales nucléaire, ça en diminue la rentabilité (si c’est dans des proportions non anecdotiques, in fine, il faut considérer que tous les budgets vont être réduits, y compris ceux pour la sécurité…) et comme panneaux et moulins modernes ne se construisent pas sans matériaux ni énergie, ça rajoute globalement de la pollution.

    Et construire des barrages, c’est pas forcément simple non plus, il faut des sites qui s’y prêtent donc avec de l’eau en quantité suffisante qui s’y concentre et qu’on soit d’accord pour inonder une plus ou moins grande zone en zone de montagne (où on trouve beaucoup de parcs naturels protégés). Et en pratique, les lieux qui s’y prêtaient le mieux ont globalement été construits en priorité il y a des années.

    [1] Cf par exemple https://fr.wikipedia.org/wiki/Empreinte_carbone_de_l%27%C3%A9lectricit%C3%A9#D%C3%A9finitions avec les estimations de l’ADEME pour la France.

  2. Simplement que pour 1kW utilisé, 1kW est réinjecté par énergie renouvelable. J’imagine que cette nuance existe car le renouvelable ne peut pas être produit constamment, mais suivant le vent/marée et cie.
    Ça reste du blabla marketing parce que l’énergie utilisée n’est pas verte, mais c’est toujours mieux que rien.

    Le nucléaire n’émet pas de CO2, si on met de côté le transport et la fabrication des usines évidemment. Sur ton lien, l’éolien ne prend pas en compte les socles de béton, plus gros émetteur de CO2.

    Après, pour moi la meilleure solution reste le nucléaire. Si on y fout de l’uranium radioactif très longtemps c’est parce que ça produit du plutonium utilisé dans les bombes. On pourrait y foutre autre chose, sans compter qu’on pourrait développer la fusion au lieu de la fission.

    Mais oui je suis d’accord avec toi.

  3. Il y a juste le « c’est mieux que rien » où je ne suis pas franchement convaincu parce qu’à mes yeux ajouter des éoliennes et panneaux (ou quoi que ce soit qui n’est pas pilotable) augmente les émissions de CO2 si on part d’une situation où le nucléaire et l’hydraulique sont largement majoritaire (forcément, si on prend l’Allemagne actuelle qui préfère les centrales à charbon au à leur parc nucléaire, les conclusions seraient tout autres).

    Après, avec beaucoup de gens qui sont contre le nucléaire, en faire qui ne puisse même pas être soutenu par l’armée parce que ça ne pourrait pas faire des bombes, ça me semble malheureusement pas gagné d’avance et je ne sais pas si c’est possible (ce n’est absolument ni mon métier, ni mon domaine et je ne me suis pas assez intéressé au sujet).

  4. C’est mieux que rien, parce que l’éolien et panneaux produit moins de CO2 que justement une centrale à charbon. Également parce que ça montre d’un point de vue commercial qu’il s’agit d’une demande du consommateur (parce que dans ce monde tout est rapporté à l’argent). Après entre un fournisseur “énergie fossile” et un “nous réinjectons de l’énergie renouvelable”, y’en a aussi un qui donne meilleure conscience on va pas se mentir.
    Mais bon oui, c’est pas une solution miracle.

  5. Les centrales à énergies fossiles sont les sources d’élec à bannir au maximum, car oui ce sont elles qui crée le plus de problèmes sur tout les plans.
    Les barrages, le problème c’est que tu es vite limité par le relief du pays, et chez nous, on n’a plus tellement de place ni l’envie de détruire tout un écosystème.

    La fusion nucléaire existe déjà, on est capable de la crée, le problème pour le moment, c’est qu’on consomme beaucoup plus à produire cette réaction que ce qu’on récupère derrière.
    La fission reste en toute logique le meilleur atout et choix à faire pour le moment en terme d’élec. D’autant que les nouvelles centrales nucléaires, si je ne me trompe pas, étaient prévues pour fonctionner avec les déchets créent par les premières générations. Mais notre cher souverain à stopper les recherches sur les nouveaux EPR.

    Pour les énergies “vertes”, oui c’est du pur markéting, car le réseau élec étant unis, tu ne peux pas garantir à quiconque que ce qu’il consomme vient de telle ou telle source d’énergie.

  6. Idem : ce qui me sidère le plus dans ces factures, c’est que je consomme pratiquement rien, mais les factures sont énormes à cause des taxes et de l’abonnement (et les taxes sur l’abonnement :-[).

    Surtout pour l’eau, d’ailleurs : il faut pratiquement tripler le prix du mètre-cube pour arriver à ce qu’on va payer, ce à quoi il faut rajouter 150 € annuels pour l’abonnement.
    Oh et sans compter la mise en service (~60 €, simplement pour trois clics sur un PC) ><

    Bienvenue dans le monde adulte, on me dira, mais ça reste une pompe à fric qui n’a rien d’un « service ».

    =

    Concernant l’électricité verte, la chaîne Esprit Sorcier (avec Fred) a fait une vidéo sur ça : https://www.youtube.com/watch?v=Iy5pQEjGXZk

    (avec mon commentaire de la vidéo : https://lehollandaisvolant.net/?id=20190908174757 )

  7. Le nucléaire reste une énergie propre. Son gros problème c’est qu’en cas de catastrophe, les coûts estimés sont hors de portée tellement ils sont énormes et les conséquences directes à court et long terme catastrophiques.
    Et les développements des centrales vont dans ce sens pour justement éviter tous risques au maximum.

    C’est pour ça que la fusion reste le seul renouvellement possible concernant ce secteur.
    Après, de là à dire qu’on sait faire, ce n’est pas vrai. En théorie on sait, en pratique beaucoup moins et c’est pour ça qu’on est encore en phase de recherche.
    C’est une énergie plus propre encore que la fission et beaucoup plus sûre mais c’est pas pour demain surtout quand les politiques décident de ne pas investir dedans.

    On peur rétorquer le problème des déchets nucléaires oui, ça reste un problème. Tout comme les déchets des autres systèmes de production d’énergie.

    Je partage aussi une vidéo très sympa de Defakator, un youtubeur avec une approche très neutre sur le sujet qui a fait des vidéos récemment là-dessus : https://www.youtube.com/watch?v=PbPyohZPHMI
    (c’est en fait 2 vidéos mais qui méritent, je pense, d’être vues)

  8. Tu sais que l’énergie verte c’est du vieux barrage ? Et que tous les fournisseurs l’achètent au même endroit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

nunc Nullam neque. facilisis elit. fringilla consectetur mattis ultricies venenatis,