Infos
Accueil / Au fil du web / Interdiction du portable à l’école : vers une extension aux tablettes et montres connectées – Le Hollandais Volant

Interdiction du portable à l’école : vers une extension aux tablettes et montres connectées – Le Hollandais Volant

Ils feraient mieux de se mettre à la pédagogie, pour une fois, et rendre les cours plus intéressants que les téléphones. Un système qui est sensé distribuer du savoir, mais interdire l’accès à Internet, c’est un peu… contradictoire, non ?

Source : Interdiction du portable à l’école : vers une extension aux tablettes et montres connectées – Le Hollandais Volant

Je ne suis pas d’accord avec toi pour le coup, je trouve que tu fais preuve de mauvaise foi. Les profs ne sont pas des robots, mais des humains, et rendre chaque cours intéressant est très difficile : soit parce que l’élève n’est pas intéressé/concerné par la matière, soit le prof n’est pas super en forme ce jour là (parce que de l’énergie, y’en faut, et beaucoup !). Perso j’ai jamais été bien intéressé par les cours de maths ou d’espagnol, est-ce la faute du prof ? Non, j’en avais juste rien à faire. Et encore aujourd’hui d’ailleurs. Mes cours au lycée étaient globalement intéressants, simplement parce que j’aimais la physique/chimie, et que je faisais sciences de l’ingénieur, donc je programmais des robots, je développais des logiciels, je touchais au génie mécanique et électrique/électronique. Donc forcément, c’était intéressant, pour moi. Que ce soit intéressant ou non reste majoritairement subjectif.

Quant au collège, je ne l’ai pas trouvé intéressant, mais parce que c’est la suite directe de l’école primaire, on continue à voir les bases.

Le prof n’est pas une bête de foire qui doit faire rire ou amuser sans arrêt pour tenter d’intéresser les jeunes. On ne peut pas intéresser toute une classe à quelque chose. À de rares exceptions près pour les matières qui peuvent intéresser tout le monde, je pense aux matières qui peuvent raconter des « histoires », comme la philo ou l’histoire/géo.

La pédagogie est loin d’être une science exacte, on peut lire toute la théorie du monde, ça ne fera pas de nous un bon prof. Cela vient avec l’expérience, qui peut être longue. J’en suis à 3 ans de métier dans le primaire, je suis encore très loin d’être formé pleinement, j’en apprends encore tous les jours.

Quand à interdire l’accès à internet, je ne suis pas d’accord : il reste toujours les salles informatiques, la classe est souvent équipée pour 1 accès internet. Les élèves n’utilisent pas leur téléphone pour développer leurs connaissances, mais pour être victimes des réseaux sociaux, ou encore pour développer le harcèlement à l’école. Mon collège et lycée n’est pas assez loin pour oublier à quel point c’est un milieu qui ne fait pas de cadeau : soit un peu différent des autres et très rapidement tu peux te retrouver exclu et donc seul. Rajoute à ça la composante « je peux filmer n’importe quoi et l’envoyer à n’importe qui très rapidement », et tu comprendras pourquoi il était urgent d’interdire les smartphones. Sans compter celui qui n’a pas les moyens/le droit d’avoir un smartphone, et qui se retrouve exclu d’office. J’ai souvenir de cours de maths passés à programmer sur calculatrice. Je ne suivais pas le cours, mais je ne faisais de mal à personne, et je me cultivais autrement, chose que je n’aurais pas pu avec un smartphone. Surtout que bon, le téléphone aujourd’hui, c’est pour jouer à Fortnite, oui suivre son kiki-meter des réseaux sociaux, donc c’est bon quoi.

Une très bonne chose cette interdiction pour moi.

A voir aussi

Christophe – Aline – YouTube

One comment

  1. Alors la philo, j’en ai bouffé 8h / sem en L donc… :P mais j’ai trouvé les cours intéressants seulement à partir du DUT donc juste après le Bac…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

suscipit dolor. commodo leo. Sed ut consectetur velit, fringilla leo venenatis, Donec