Rave party à Redon : « Du jamais vu »… Pourquoi les gendarmes ont-ils détruit le matériel des teufeurs à coups de hache ? – Le Hollandais Volant

Parce que ce sont des psychopathes frustrés violents en manque de manifs ?…

+1

Source : Rave party à Redon : « Du jamais vu »… Pourquoi les gendarmes ont-ils détruit le matériel des teufeurs à coups de hache ? – Le Hollandais Volant

On parle bien de gendarmes, donc de militaires. En tout cas quelqu’un a bien donné l’ordre de détruire le matériel, j’espère bien qu’il y aura une enquête et que les responsables devront assumer.

On remarque dans la vidéo quand la personne filme la police « de faire attention qu’ils sont filmés ». Ce genre de remarque me choque énormément, comment ça ils doivent faire attention parce qu’ils sont filmés ? S’ils ne sont pas filmés ils font ce qu’ils veulent ? (on connait déjà la réponse malheureusement…). Moi aussi je suis fonctionnaire, quand je suis en classe sans adulte je travaille de la même manière que s’il y avait un parent en classe, pourquoi devrais-je faire une différence ? Pourquoi les gendarmes en font une ?

Parce que là, la réponse de la gendarmerie m’inquiète un peu :

« Au cours de la manœuvre, il y a pu avoir du matériel cassé, des dégradations. Mais le contentieux pourra être remboursé »

Déjà on appréciera leur sens de l’humour « il y a pu avoir du matériel cassé », quand on voit clairement en vidéo que tout se passe dans le calme et que les gendarmes cassent tout tranquillement. Utiliser un verbe de potentialité pour décrire un acharnement des gendarmes à la dégradation, c’est un peu fort.

« Mais le contentieux pourra être remboursé ». Il est là le problème, ils en ont rien à faire d’être hors la loi puisqu’ils font ce qu’ils veut. Qui va rembourser ? Nous, les contribuables. Et ce n’est clairement pas normal.

Oui, la fête n’a pas été autorisée, ils étaient hors la loi (encore qu’on peut trouver à redire d’une fête en extérieur annulée à cause du covid). Mais on ne répond pas à la « violence » par une autre violence, encore moins quand on représente l’État. On est censé vivre dans un état de droits quand même !

Je trouve que cette situation montre bien l’état de notre police actuelle : elle a tous les droits.

Le plus ironique c’est que cette fête était là pour dénoncer de précédentes violences policières.

A voir aussi

Arrête d’utiliser Speedtest… – Le Hollandais Volant

Speedtest capte les données et en plus les FAI le détectent et ouvrent grand les …

2 comments

  1. Peut être que la police et la gendarmerie vont maintenant détruire au marteau la voiture d’un automobiliste mal garé ou ayant grillé un cédez-le-passage.

    Peut être que la police et la gendarmerie vont blesser volontairement ou crever les yeux de manifestants avec des balles plastique tirées au visage.

    Oh wait.

  2. Et après ils viennent se plaindre de la haine anti-gendarme/police.
    Qu’ils aillent se faire cuire un oeuf (pour rester poli).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.