Infos
Accueil / Mes réactions / L’Homme est herbivore, la connerie du jour

L’Homme est herbivore, la connerie du jour

Aujourd’hui, je tombe sur cet article : L’Homme est Herbivore, la preuve par 16.

Mais quelles conneries il ne faut pas entendre !

Heureusement, certains sont là pour remettre un peu de vérités là-dessus…

L’Homme est végétarien, non mais franchement _ _’

On peut la faire simple, l’Homme ne DIGERE PAS les plantes. Rien. Aucune. La salade, c’est bon, mais on ne la digère pas.

Et alors affirmer que l’on n’a pas besoin de viande/poisson, et donc de protéines animales, faut vraiment pas être malin. Faut croire qu’on synthétise tous les acides aminés. Et dire qu’on est végétarien, c’est une sacré insulte pour tous les chercheurs de biochimie, qui permettent de nourrir tout le monde ET de soigner en connaissant notre métabolisme. Et encore, on pourrait aussi parler des acides gras, de la vitamine B, du fer… tous apportés par la viande/poisson.

Le principal sujet de recherche chez les biochimistes actuels (et je le sais bien car j’en suis un !) est de trouver une solution pour fournir des protéines à la population qui est toujours croissante, alors qu’on a atteint les rendements maximaux pour les élevages de viande. Des protéines, pas de la salade !

L’Homme préhistorique devait chasser la salade avec ses lances…

Enfin bref, comme dit Kevin, on pourrait reprendre tous ses « arguments » et les contrer, mais ça n’en vaut même pas la peine tellement c’est un ramassis de conneries.

Autant je suis d’accord que dans l’absolu on pourrait trouver un moyen de ne plus manger de la viande (en trouvant une autre source de protéines : insectes, bactéries (attendez-vous à manger des bactéries pour les moins fortunés…)), mais je ne suis absolument pas d’accord sur le fait qu’on soit végétarien. Pour l’article le problème n’est pas de manger de la viande, mais qu’on mange des protéines.

Et puis je voudrais te dire : toi qui dis que les bébés ne mangent pas de viande, sais-tu que les mamans pandas font bouffer leur merde à leurs bébés pour leur donner leur flore bactérienne afin qu’ils puissent digérer les plantes ? Je t’invite donc à faire bouffer ta merde à tes gamins, à défaut de leur donner des protéines. Ils seront toujours en meilleure santé qu’en leur faisant bouffer des pissenlits.

3 comments

  1. Je suis végétarien, mais je suis assez fondamentalement d’accord avec votre article.
    Il faut dire que je le suis par goût, donc je n’ai pas de conviction, de croyance aveugle qui m’empêche de raisonner.
    Et aussi, je ne suis pas végétalien. Donc je tape largement dans les protéines apportées par les oeufs et les produits laitiers (je ne crois pas pouvoir me passer un jour des crêpes ! ;) .
    J’ai 3 enfants, et je ne leur prône nullement d’être végétarien : il m’importe qu’ils choisissent « librement » leur régime alimentaire futur.
    Mais je leur inculquerai les problèmes écologiques globaux, le fait que manger trop de viande ou de poisson implique directement un épuisement des ressources de la planète, que certaines conditions d’élevage sont une honte à l’état d’avancement proclamé de notre civilisation, etc…
    Pour ma part, je considère donc que le régime alimentaire doit être un choix personnel :
    – omnivore, mais en prenant en compte le problème de la production mondiale de protéines, et le fait que beaucoup de monde mange trop de protéines dans nos sociétés occidentales ;
    – végétarien, par goût ou par dilemme moral (quand on prend conscience des conditions de production de la majorité des protéines disponibles dans nos assiettes) :
    – végétalien, en gardant à l’esprit que c’est un choix philosophique, car le corps humain n’est pas exactement prêt à cela, et qu’il faudra faire scrupuleusement attention à ses apports nutritifs chaque jour : c’est extrêmement contraignant à mon sens, surtout si en plus, on décide d’aller au bout en n’utilisant plus de cuir animal :
    – les crudivores, je n’ai pas encore approfondi ma réflexion à ce sujet, mais ça m’a l’air encore plus galère que pour les végétaliens.

  2. une maîtresse de CM1

    Le végétarien mange des salades à longueur de journée… Biochimiste dites-vous ? Ou simplement aveuglé de représentations/stéréotypes et/ou par les lobbys industriels et pharmaceutiques ! Et avant d’écrire un article, renseignez vous un peu plus, monsieur le biochimiste geek..
    Quelle véhémence dans cet article, on sent bien que ça vient du coeur et des tripes, la viande rend apparemment plus aigri que la salade ! Car oui je préfère manger la « merde » de ma maman que de bouffer un cadavre en décomposition.

  3. Où ai-je dis que le végétarien mange des salades à longueur de journée ?
    J’étais biochimiste dans la recherche publique, donc à d’autres les lobbys.
    Sinon où sont vos arguments ?

    Avez-vous lu l’article d’origine ? Je ne critique pas les végétariens mais cet article, il serait bon qu’une maîtresse lise au minimum l’article dont je parle.

    On PEUT s’imposer un régime végétarien, mais affirmer que l’homme EST végétarien, ce sont des conneries. Les arguments sont en lien dans l’article (encore une fois, on lit un article et ses liens pour tout comprendre, pas juste une réaction à chaud hors contexte).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

f66cccf3703fdee71777270ead7046eeqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqq