Infos
Accueil / Au fil du web / Le « gifleur » de Valls condamné: Martinez dénonce une « justice accélérée » – L’Express

Le « gifleur » de Valls condamné: Martinez dénonce une « justice accélérée » – L’Express

Le patron de la CGT, qui condamne la gifle dont a été victime Manuel Valls mardi à Lamballe, déplore néanmoins une « justice accélérée » à l’encontre de l’auteur des faits.

Source : Le « gifleur » de Valls condamné: Martinez dénonce une « justice accélérée » – L’Express

Une gifle, et 3 mois de prison avec sursis et 105 heures de travaux d’intérêt général.

Ça c’est pour M. Valls.

Pour le citoyen classique, c’est complètement différent.

Il y a bientôt un an, je me suis fait péter la gueule par 3 personnes sous mon toit pendant qu’ils me cambriolaient (mon ex qui voulait que je quitte *mon* appartement, son nouveau copain, son beau père). J’ai fini à l’hôpital, j’ai gardé la minerve 3 semaines. Il y a même eu tentative de strangulation. Bin ils ont rien eu. Juste une nuit en garde à vue. Et j’ai quand même perdu tous mes meubles, vêtements, et mes deux chats.

Justice à deux vitesses.

La vie politique me fatigue. Je ne sais même plus ce qui serait bon pour la France, pour ses citoyens, pour moi.

Que des gens soient plus riches que d’autres, ça ne me pose pas de soucis. Mais la justice, c’est la base de tout. Sans justice, de l’injustice. L’injustice est la base de tout combat.

Les valeurs que j’essaie de transmettre à la sueur de mon front aux élèves sont des valeurs vaines. Elles fonctionnent au sein de l’école, mais sont caduques dès qu’on en sort. On fait l’autruche pour ne pas voir cela, pour ne pas s’énerver, pour ne pas se dire qu’on travaille en vain. Mais des fois j’ai vraiment du mal à croire en ce que je fais.

Hier encore, un élève de CM2 qui me pose de gros soucis m’a dit que ça ne sert à rien qu’il bosse à l’école, de toute façon il aura la bourse au collège. Qu’on lui donnait de l’argent sans qu’il travaille. Que voulez-vous répondre à cet élève ? Il a raison. Il fout rien — enfin si, le bordel — et on le récompense en lui donnant de l’argent. On récompense ses conneries, sa fiche de comportement que je me fais chier à remplir tous les jours, les nombreux RDV que j’ai eu avec sa mère qui me regarde comme un criminel parce que c’est jamais la faute de son fils.

Justice injuste.

Mais tout va bien, je vais rentrer ce soir dans mon cocon, bien au chaud devant mon ordi pendant qu’une mère de famille malade va encore dormir dans le parc à côté avec ses 3 enfants scolarisés avec les -10°C qu’il fait. Tous sont régularisés, mais on laisse faire.

Monde individualiste.

Monde virtuel.

Monde déprimant.

Check Also

Si on rassemblait toute l’eau de la Terre, ça donnerait ça

Ce mercredi 22 mars, c’est la Journée mondiale de l’eau. L’occasion de sensibiliser les Terriens à …

One comment

  1. Je comprend tout à fait ce sentiment.
    C’est véritablement frustrant de constater qu’il n’y a aucune égalité de traitement dans ce pays. Nos trois valeurs française se transforme lentement en une bonne vieille rengaine « travail, famille, patrie » qui risque fort comme tu le pressens, de finir en une dictature assumée.

    Et pour ce gamin, et bien, je suppose qu’il faut se dire qu’on ne peut pas sauver le monde entier, malheureusement, même si ses parents n’ont conscience de son attitude, je crains qu’il n’y ait guère de solution. Ou alors, trouver une façon subtile de l’intégrer aux autres élèves, mais je peut comprendre la difficulté.

    Et cette femme qui dort dehors avec ses gamins, c’est sérieux ? oO
    Triste, mais pas vraiment étonnant quand on voit qu’un prêtre peut prendre une amende pour héberger dans l’église des personnes dans le besoin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

b7dfa023044ef00c042b5c60e2ca3bd2yyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy