« Emmerder » les non-vaccinés : comment les propos de Macron ont mis le feu aux poudres – L’Express

Dans un entretien accordé au « Parisien », le président affirme vouloir « emmerder » les personnes non-vaccinées « jusqu’au bout ». De quoi mettre à nouveau le feu à l’Assemblée et faire sursauter ses adversaires politiques.

Source : « Emmerder » les non-vaccinés : comment les propos de Macron ont mis le feu aux poudres – L’Express

Je trouve inadmissible que notre président puisse tenir de telles paroles. Qu’il le pense, c’est son droit, mais l’annoncer publiquement, c’est inacceptable.

Il aurait pu dire la même chose d’une façon beaucoup plus correcte, comme « gêner », « mettre des bâtons dans les roues », etc, mais non, il a préféré la version agressive qui montre bien le fond de sa pensée.

Un président se doit de montrer l’exemple, et ne doit pas diviser sa population. Il doit de plus le respect à tous ses citoyens, même s’il n’est pas d’accord avec eux.

Le vaccin n’est pas obligatoire, autrement dit, les gens sont libres ou non de se vacciner. On peut ne pas être d’accord avec ceux qui ne se vaccinent pas, ils ont quand même le droit de ne pas se vacciner.

Et faire porter la responsabilité aux non vaccinés des opérations annulées ou reportées dans les hôpitaux par manque de lits, c’est encore du n’importe quoi. Les gens non vaccinés sont citoyens, ils paient des impôts, ils ont donc le droit d’aller en hôpital, peu importe la raison qui les y emmène. S’il manque des lits, c’est parce que des lits sont supprimés depuis des années, à croire que l’hôpital se doit d’être rentable (c’est pas la définition d’un service publique de ne pas être rentable ?).

A voir aussi

Le MDES s’insurge contre les opérations de fouilles en milieu scolaire, le Préfet et le Recteur de Guyane répondent – Guyane la 1ère

Depuis la rentrée dernière, plusieurs opérations de fouilles ont été menées dans les établissements scolaires …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *