Deux-Sèvres: 61 gendarmes et 30 manifestants blessés lors de la manifestation contre une réserve d’eau

Le rassemblement avait été interdit par la préfecture. Les manifestants veulent que soit abandonné le chantier d’une «bassine» destinée à l’irrigation agricole sur la commune de Sainte-Soline.

Source : Deux-Sèvres: 61 gendarmes et 30 manifestants blessés lors de la manifestation contre une réserve d’eau

Dans l’absolu, ces méga bassines ne sont pas une mauvaise idée : la période de l’année où les besoins en eau sont les plus importants est aussi la période de l’année où il y a le moins de disponibilité d’eau.

Il s’agirait ici de mettre de l’eau de côté en hiver quand les besoins sont faibles, pour l’utiliser en été.

Cela lisse la consommation à l’année, c’est pas idiot.

Sauf que cela crée un dangereux précédent, à savoir la privatisation de l’eau. L’eau est un bien commun, mais la construction de ces réserves coûte de l’argent, le propriétaire voudra forcément rentrer dans ses frais. Et donc derrière de vendre de l’eau ou la distribuer selon ses conditions.

On peut imaginer à long terme que chaque entreprise fasse sa propre réserve, est-ce que l’on a envie d’un avenir pareil ? Non.

C’est l’État qui devrait prendre en charge ce genre de structures, et s’assurer qu’aucune revente n’aura lieu derrière. M’enfin jusqu’au prochain gouvernement libéral qui aura décidé du contraire…

En tout cas, penser que ces structures vont réduire la quantité d’eau disponible est faux, l’eau est un cycle, elle reviendra. C’est comme laisser couler l’eau de ses robinets, ça ne la gaspille pas, ça coûte juste de l’argent pour le traitement et l’acheminement de l’eau, mais en aucun cas elle sera « détruite ». Du gaspillage d’argent et de ressources oui, d’eau certainement pas.

A voir aussi

Le MDES s’insurge contre les opérations de fouilles en milieu scolaire, le Préfet et le Recteur de Guyane répondent – Guyane la 1ère

Depuis la rentrée dernière, plusieurs opérations de fouilles ont été menées dans les établissements scolaires …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *