Infos
Accueil / Au fil du web / Video Game High School (VGHS) – YouTube

Video Game High School (VGHS) – YouTube

http://lehollandaisvolant.net/?id=20141126181744

En passant, merci pour la série, je ne connaissais pas, je regarderai.

Je voulais surtout réagir avec la fin de ton commentaire, où il faut être bon partout dans le système éducatif actuel.

Je suis d’accord dans le fond, il est impossible d’être bon partout, et tu m’avais presque convaincu. Mais en y réfléchissant de plus près, on nous demande pas d’être bon partout. J’ai eu le bac avec 17 en physique chimie, 12 en sciences de l’ingénieur, et en dessous de la moyenne pour tout le reste. Je m’estime « bon » dans une discipline (pour du niveau lycée on est d’accord), moyen dans une autre, et mauvais dans tout le reste. J’ai eu mon bac quand même, sans rattrapage. Si on nous demandait d’être bon partout, on validerait le bac avec 14 au lieu de 10. On nous demande d’avoir un niveau à peu près correct partout, pour avoir des bases variées. En primaire et au collège il me parait évident qu’un élève devrait avoir la moyenne partout, tant ce sont des bases. Au lycée, il y a déjà un gap, on se découvre nos spécialités. Et après le bac, on part bien dans ce quoi on aime, pour ne travailler que la matière que l’on a choisie.

Et le coup de l’ingé qui gagne beaucoup, oui il gagne beaucoup s’il se barre de la France, mais s’il reste, il sera plutôt autour de 1700€/mois. Pour en avoir plusieurs dans mon entourage, ils sont tous dans ce cas là. Les belles paies annoncées par les écoles prennent en compte ceux qui se barrent, attention.

Je pense très sérieusement que celui qui veut gagner beaucoup en restant en France a intérêt à faire un boulot manuel du type plombier, électricien ou serrurier, et de se mettre à son compte s’il est pas trop con.

2 comments

  1. En hollande, et dans certaines filières post-bac (IUT), il faut avoir plus de 8/20 dans toutes les matières, et parfois on a droit à une matière en dessous de 8/20 en plus d’avoir la moyenne générale pour passer son année. Ce n’est pas de la fiction donc.

    Mais je veux également parler des l’impact psychologique : si une personne est à peu près bonne partout sauf dans une matière, alors les profs s’acharnent sur lui. Si t’as 18/20, le prof ne laissera que très rarement paraître son contentement (sauf lors du conseil de classe), alors que si tu as une moyenne de merde dans une discipline, les profs le font bien remarquer devant toute la classe.
    Ça dépend des profs, des classes, de l’élève, mais je connais plus de cas où on réprimande une mauvaise note qu’un cas où on félicite une bonne note.

    « Je pense très sérieusement que celui qui veut gagner beaucoup en restant en France a intérêt à faire un boulot manuel du type plombier, électricien ou serrurier, et de se mettre à son compte s’il est pas trop con. »

    Oui, tout à fait.
    Mais ce n’est pas du goût des écoles et des lycées…

  2. Oui mais c’est du post bac… Tu choisis bien ton IUT ou autre en fonction de ce qu’on y fait : je pense pas qu’il existe une structure postbac où tu pourrais étudier l’histoire des Arts avec de la chimie par ex…
    A la fac scientifique il faut au minimum 10/20 dans toutes les matières à partir du master, parce que justement ça devient spécialisé… Avant, même en L3, tu peux bien avoir 3 à une moyenne si ça te chante…
    Pour l’impact psychologique je suis d’accord, mais ce n’est plus le cas actuellement avec les nouveaux profs. Par ex nous pour la primaire on a interdiction de faire des groupes de niveau, de classer les copies par notes, etc. Ce sont des vieilles méthodes d’enseignement, aujourd’hui caduques (pour les nouveaux profs).

    Effectivement l’école pousse plus les élèves à être intellectuels, c’est vrai, mais c’est pour répondre à une réalité, de chômage d’une part, et d’éducation en général, voire de citoyenneté. Ouvrez une école, fermez une prison, comme disait Victor Hugo. Est-ce qu’on peut le reprocher à la France ? Aujourd’hui on ne fait plus le boulot de notre père, c’est fini cette époque. Le seul moyen de transformer la classe populaire en classe moyenne, c’est par le biais de l’école et de l’éducation. Je trouve que c’est une bonne chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

cbcc72707caf4af65ecfea40fb1cf700UUUUU