Quand Street Fighter V installe un malware… pour la sécurité • CPC Hardware

Source : Quand Street Fighter V installe un malware… pour la sécurité • CPC Hardware

Après les DRM hyper contraignants, les malwares ? Je préfère un jeu connecté à internet plutôt qu’un jeu qui hack le PC.

A voir aussi

L’émulation rattrape la Nintendo Switch : le 4K 60 FPS atteint sur PC avec les derniers jeux

L’émulation vise généralement les anciennes machines. La Nintendo Switch est directement concernée malgré son jeune …

One comment

  1. Pas mal de DRMs se basaient sur des technologies très proches des rootkits, c’est dommage que là, ils aient carrément outsourcé la partie sécurité, c’est voire dangereux.

    Je me souviens de Starforce et d’un système de DRM pour Worms 4. Sans la mise à jour, Vista (d’époque) refusait de démarrer car le driver était mal signé.