Grenelle : Blanquer se moque de nous !

Le ministre vient de faire ses annonces concernant la « revalorisation des enseignants » dans le cadre du Grenelle. Il n’a pas manqué une fois de plus d’afficher son mépris vis-à-vis des revendications, en faisant connaître ses décisions dans un courrier envoyé aux personnels, avant même que la réunion avec les syndicats le 16 novembre soit terminée.

Source : snudi Force Ouvrière Rhône 69

Depuis 20 ans maintenant les profs se bagarrent pour que les paies suivent l’inflation. Les augmentations sont gelées depuis janvier 2000. Cela représenterait aujourd’hui une augmentation de toutes les paies de 20%.

La réponse du gouvernement ? Une prime de 150€ par an pour l’équipement informatique pour je cite “acquérir ou renouveler en trois ans environ un équipement informatique complet (ordinateur, logiciels, éventuellement imprimante)”. Du coup à défaut d’être augmenté de 20% cette prime représente 0,6% d’augmentation, incroyable !

Bon ne crachons pas dans la soupe, c’est toujours ça qu’on avait pas (enfin bon, on ne l’a toujours pas cette prime).

Mais là où je tique, sur 3 ans ça représente 450€, et pour 450€ notre cher ministre arrive à renouveler ordinateur, logiciels et imprimante ?? Rien qu’internet qui est obligatoire dans ma profession dépasse largement les 150€ par an. Nous sommes obligés d’avoir un téléphone personnel et un forfait personnel utilisé de manière professionnelle : pareil ça dépasse. Mais bon, ne soyons pas mauvaise langue, il n’a pas parlé d’internet, ni de téléphone, ni de forfait. Rien qu’en consommables d’imprimantes j’arrive à 150€ par an. Même si je garde cet argent de côté, pendant 3 ans, je ne trouverai pas d’ordinateur à 450€. Et non, je ne vais pas bosser sur un chromebook.

C’est affolant un tel mépris de la réalité.

Alors oui, je te vois venir toi dans le fond, gna gna il râle alors qu’il aura 150€ de plus à l’année. Non je ne râle pas de la prime, c’est bien sûr toujours le bienvenue, je râle juste de lire que c’est une prime informatique. Entre mon ordi boulot chez moi, mon imprimante, mes consommables, mes logiciels, et tout ce que me demande obligatoirement mon boulot comme des achats de livres, de matériel adapté pour certains élèves en difficultés ou en situation de handicap (non non, c’est pas l’État qui paie cela non plus !), mon matos  personnel en classe pour projeter, les enceintes pour la classe, l’ordinateur de fond de classe pour les élèves encore sur mes sous personnels, j’en oublie sûrement, je dépasse largement les 1000€ par an, argent personnel utilisé exclusivement de manière professionnel.

Je ne demande même pas d’être augmenté, juste que le matériel dont on a besoin pour bosser correctement (on bosse pour des enfants quand même…) soit pris en charge. Parce que si j’ai fait le choix de dépenser une partie de ma paie pour le réinvestir dans mon travail, ce n’est pas le cas de beaucoup de collègues qui du coup bossent forcément plus mal, et au final ce sont les enfants qui en pâtissent.

A voir aussi

Quand Blanquer falsifie Jaurès | Le Club de Mediapart

Quand un ministre de l’éducation demande aux enseignants de diffuser un texte préalablement tronqué pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

justo risus elit. elementum Aliquam dolor ut libero. eleifend sit mattis