Coronavirus : des hackers ont attaqué les Hôpitaux de Paris – PhonAndroid.com

L’APHP (Assitance publique – Hôpitaux de Paris) a été victime d’une cyberattaque ce dimanche 22 mars. Les serveurs ont été mises à mal via une attaque DDOS.

Source : Coronavirus : des hackers ont attaqué les Hôpitaux de Paris – PhonAndroid.com

Non, ce ne sont pas des “hackers”, il s’agit d’une attaque DDOS. C’est encore plus débile, parce que c’est par définition temporaire et qu’il n’y a aucun argent à se faire.

Mais je ne comprends toujours pas pourquoi une infrastructure aussi sensible qu’un hôpital est relié à internet.

Edit : Strik-Strak me signale à juste titre qu’une attaque DDOS peut potentiellement rapporter de l’argent, effectivement.

A voir aussi

Lyon: un lycéen de 15 ans touché au visage par un tir de LBD et transporté à l’hôpital – France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

Ce vendredi matin, lors d’un blocage au lycée Ampère-Saxe de Lyon, un lycéen de 15 …

One comment

  1. Houla, bien sur qu’il y a de l’argent à se faire avec un DDOS, c’est même une de ces utilisations principale :)

    Parce que le DDOS par Jean-Kevin 14 ans juste pour faire chier, c’est rigolo 5 min mais :
    – Il ne va pas pouvoir attaquer des trop grosses structures (bien protégée, faut payer plus cher pour des armées d’ordinateurs-zombies)
    – Il ne va sûrement pas demander de rançon.

    Mais les vrais ddoseurs ont un mode de travail assez simple en 2 étapes :
    1) Faire tomber une structure pendant un petit moment
    2) Demander une rançon, sinon ils recommenceront à un moment plus critique (match important, diffusion de résultats commerciaux, …)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

commodo Donec felis mi, massa leo. accumsan in luctus efficitur. Praesent