Coronavirus : des hackers ont attaqué les Hôpitaux de Paris – PhonAndroid.com

L’APHP (Assitance publique – Hôpitaux de Paris) a été victime d’une cyberattaque ce dimanche 22 mars. Les serveurs ont été mises à mal via une attaque DDOS.

Source : Coronavirus : des hackers ont attaqué les Hôpitaux de Paris – PhonAndroid.com

Non, ce ne sont pas des “hackers”, il s’agit d’une attaque DDOS. C’est encore plus débile, parce que c’est par définition temporaire et qu’il n’y a aucun argent à se faire.

Mais je ne comprends toujours pas pourquoi une infrastructure aussi sensible qu’un hôpital est relié à internet.

Edit : Strik-Strak me signale à juste titre qu’une attaque DDOS peut potentiellement rapporter de l’argent, effectivement.

A voir aussi

Huawei : les États-Unis veulent bloquer l’approvisionnement en processeurs Kirin

L’administration américaine aurait validé une nouvelle sanction visant à couper les vivres de Huawei en …

One comment

  1. Houla, bien sur qu’il y a de l’argent à se faire avec un DDOS, c’est même une de ces utilisations principale :)

    Parce que le DDOS par Jean-Kevin 14 ans juste pour faire chier, c’est rigolo 5 min mais :
    – Il ne va pas pouvoir attaquer des trop grosses structures (bien protégée, faut payer plus cher pour des armées d’ordinateurs-zombies)
    – Il ne va sûrement pas demander de rançon.

    Mais les vrais ddoseurs ont un mode de travail assez simple en 2 étapes :
    1) Faire tomber une structure pendant un petit moment
    2) Demander une rançon, sinon ils recommenceront à un moment plus critique (match important, diffusion de résultats commerciaux, …)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

efficitur. Praesent at consequat. dolor. velit,