Infos
Accueil / Au fil du web / Si seulement mes enfants pouvaient ne pas apprendre «le masculin l’emporte toujours sur le féminin» | Slate.fr – Liens en vrac de sebsauvage

Si seulement mes enfants pouvaient ne pas apprendre «le masculin l’emporte toujours sur le féminin» | Slate.fr – Liens en vrac de sebsauvage

Source : Si seulement mes enfants pouvaient ne pas apprendre «le masculin l’emporte toujours sur le féminin» | Slate.fr – Liens en vrac de sebsauvage

Pour avoir fait la leçon il y a quelques jours, j’ai été quand même bien embêté. Que faut-il dire ?

Le masculin l’emporte sur le féminin, c’est un fait, c’est une règle, qu’est-ce qu’on peut y faire ? « on accorde comme si y’avait pas de féminin » ? C’est mieux ?

Après une règle de grammaire reste une règle de grammaire, c’est pas valable pour les relations humaines, ce que j’ai expliqué.

5 comments

  1. Tu peux tout faire : tu leur apprends la règle et tu fais un petit aparté comme quoi c’était différent avant (règle de proximité) et aborder le pourquoi etc.

  2. Mh… essaye de passer par un autre terme que « l’emporte » ou « domine » ?

    Perso j’aurais dit quelque chose comme « dans ce cas d’un sujet mixte, le verbe et le complément s’accordent au masculin ».
    Ça ne résout pas le problème de fond, mais ça abolit déjà l’idée de « masculin dominant » dans l’énoncé de la règle grammaire, ce qui est déjà un petit pas en avant.

    Et si un gosse demande « pourquoi ? », tu peux ajouter que le choix a été fait de la simplicité : les accords masculins sont souvent plus simples que les accords au féminin (pas de « e »).

    Et s’il trouve un contre-exemple, dis lui que cette simplicité, bien que non absolue mais néanmoins majoritaire, a été généralisée par l’Académie, là aussi pour simplifier (plutôt que d’avoir du 90/10, avec 90% des formes plus simples au masculin et 10% plus simples au féminin, ils ont décidé de tout mettre au masculin parce qu’il y avait plus de formes simples au masculin).

    Et si on fait remarquer qu’on devrait accorder en fonction du nombre de femmes et du nombre d’hommes dans le sujet (le plus grand nombre remportant le droit de l’accord avec son genre), dis lui que ça serait logique, mais pas très simple : rien que dans une classe de 20 gamins, ça prendrait du temps de compter les filles et les garçons, alors laisse lui imaginer dans une foule de 5000 personnes^^

    Et si on demande pourquoi les formes masculines sont plus simples que les formes féminines (moins de lettres, pas de terminaison particulière, etc.), là par contre je n’aurais d’autres suggestion que de l’inscrire à un cours de Latin/Grec, car la langue s’est juste « faite comme ça » (et à la limite en donnant des exemples de langues différentes qui font l’inverse : où tout soit par défaut au féminin, voire au neutre).

    ==

    La règle de proximité serait mieux, on est tous d’accord (et en plus ça serait plus simple, pour apprendre, je pense), mais elle ne fait pas (plus) partie de la langue française à ce jour.

    • Sacré Timo, tu as tout compris à l’origine de la lutte pour l’égalité homme-femme :)

      Au XVIIè siècle, l’Académie n’a pas « simplifié », c’est légèrement plus complexe LOL.
      Elle a juste profité du fait d’harmoniser la langue pour virer tout ce qui donnait de l’importance aux femmes, rien de grave donc :)

    • @le hollandais volant :
      Des bonnes idées, merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

79d4f33c860ab202f832ab0c21b3981e&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&