Infos
Accueil / Jeux Vidéo / Gameplay / Overwatch VS Paladins

Overwatch VS Paladins

Le week-end dernier, Blizzard a permis de jouer gratuitement à Overwatch, le FPS compétitif par équipe façon Team Fortress 2.

Cela m’a donné envie de tester Paladins, le concurrent free to play de Hi-Rez, les dev de Smite.

Les jeux sont très similaires dans l’approche mais au final très différents.

Je vous laissez regarder ce montage de 2′ présentant chaque jeu une minute (le deuxième jeu est bien Paladins, pas Overwatch, me suis planté dans le titre pourtant j’ai fait attention…) :

Overwatch

  • Des ultimes très très forts
  • Visuellement très attrayant
  • Une musique d’ambiance qui sait quand venir
  • Un sentiment de puissance épique, on se sent fort, on est régulièrement récompensé par des sons, des effets visuels. Bref, ça claque.
  • Un équilibrage façon Blizzard : ça nerf dans tous les coins, parfois de manière drastique. On se retrouve donc avec les héros du « moment », ceux qui sont plus forts que les autres. On suit un peu les modes sur Overwatch.
  • Des modes de jeu assez longs, la pression monte.

Paladins

  • Des ultimes qui ne sont que des compétences un poil plus fortes. On ne joue pas un héros pour son ultime, au contraire d’Overwatch.
  • Visuellement plus en retrait.
  • Un style beaucoup moins épique, plus oldschool : on a beaucoup plus l’impression de jouer dans un jeu en arène façon Quake 3 Arena que de sauver le monde.
  • De fait les parties sont moins épiques, on gagne, on perd, les parties sont rapides, on enchaine, presque pour battre un score. Le jeu est plus hardcore, moins grand public.
  • Des hitbox un peu trop larges : vous ne louperez pas vos tirs. Similaire à Overwatch toutefois.
  • Des maps pas extraordinaires : elles sont petites, peu de verticalité, moins flatteuses à l’oeil qu’un TF2 ou Overwatch peut faire. Certaines maps valent malgré tout le coup d’oeil.

Si je devais conclure, je dirais qu’on a d’un côté un jeu oldschool, très rôdé niveau gameplay, mais c’est malheureusement à peu près tout. De l’autre, un jeu au gameplay peu être plus bancal, mais tellement plus flatteur pour les sens. Je comprends que ce soit Overwatch qui squatte le haut du podium de Twitch, mais le public doit être beaucoup plus jeune sur Overwatch (malgré qu’il soit payant). Peut être que la bonne solution est de commencer par Overwatch, en prendre plein les mirettes, et si on est vraiment fan du genre et qu’on commence à s’ennuyer, basculer sur Paladins qui n’est pas terminé, mais qui paraît en tout cas plus hardcore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

de12bafd33a4f7a723d967860864cce6sssssssssssss